Telecom Italia la proie européenne de choix – Les Échos

Les Échos

Telecom Italia la proie européenne de choixLes ÉchosRécemment, le milliardaire russe Mikhaïl Fridman a créé beaucoup d'agitation en se déclarant prêt à investir jusqu'à 4 milliards de dollars dans Oi, en cas de fusion avec TIM. « La question d'une vente de la filiale brésilienne est toujours en suspens …et plus encore »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *